Electronica 1: The Time Machine (Deluxe Edition) - Jean-Michel Jarre

Electronica 1: The Time Machine (Deluxe Edition)

Jean-Michel Jarre

  • Genre: Électronique
  • Release Date: 2015-10-16
  • Explicitness: notExplicit
  • Pays: FRA
  • Track Count: 19

  • ℗ 2015 Music Affair Entertainment Ltd. under exclusive license to Sony Music Entertainme

Titres

Title Artiste Time
1
The Time Machine Jean-Michel Jarre & Boys Noize 3:51 EUR 1.29
2
Glory Jean-Michel Jarre & M83 3:56 EUR 1.29
3
Close Your Eyes Jean-Michel Jarre & Air 6:24 EUR 1.29
4
Automatic, Pt. 1 Jean-Michel Jarre & Vince Clarke 3:09 EUR 1.29
5
Automatic, Pt. 2 Jean-Michel Jarre & Vince Clarke 2:58 EUR 1.29
6
If..! Jean-Michel Jarre & Little Boots 2:57 EUR 1.29
7
Immortals Jean-Michel Jarre & Fuck Buttons 4:30 EUR 1.29
8
Suns Have Gone Jean-Michel Jarre & Moby 5:47 EUR 1.29
9
Conquistador Jean-Michel Jarre & Gesaffelstein 3:06 EUR 1.29
10
Travelator, Pt. 2 Jean-Michel Jarre & Pete Townshend 3:06 EUR 1.29
11
Zero Gravity Jean-Michel Jarre & Tangerine Dream 6:46 EUR 1.29
12
Rely on Me Jean-Michel Jarre & Laurie Anderson 2:56 EUR 1.29
13
Stardust Jean-Michel Jarre & Armin van Buuren 4:35 EUR 1.29
14
Watching You Jean-Michel Jarre & 3D (Massive Attack) 4:05 EUR 1.29
15
A Question of Blood Jean-Michel Jarre & John Carpenter 3:00 EUR 1.29
16
The Train & the River Jean-Michel Jarre & Lang Lang 7:13 EUR 1.29
17
Continuous Mix Jean-Michel Jarre 10:27 EUR Album Only
18
Glory Jean-Michel Jarre & M83 3:06 EUR 1.79
19
If..! Jean-Michel Jarre & Little Boots 2:57 EUR 1.79

Reviews

  • On ne s'y attends pas...

    3
    By MisterTommy41
    À vrai dire lorsque Oxygène, Équinoxe, Rendez-Vous etc sont sortis, je n'étais pas né... Cependant, les ayant écouté un nombre incalculable de fois, je peux dire que cet album ne colle pas du tout avec le style "futuriste" de Jarre. Je me demande également en quoi une collaboration est nécessaire quand on s'appelle Jean-Michel Jarre ? Si je devais désigner des titres qui correspondent le plus à son style d'autrefois, je dirais The Time Machine (titre 1) et Zero Gravity. Dans ces titres on retrouve les sons harmonieux et doux d'Oxygène et la fameuse harpe laser qui a tant joué dans le succès de Jarre. Pour les autres titres, je suis assez déçu, et, comme écrit dans les précédents avis, Jarre essaye de s'adapter à la nouvelle génération de musique électronique. Pour conclure, je suis assez déçu car nous ne retrouvons pas le style Jarre qui est unique et que tout les fans attendaient tant..
  • Excellent !

    5
    By JNRC
    Très bon cet Album bravo …. même maman depuis Oxygène est une inconditionnelle de Jean Michel Jarre , à 84 ans il la fait rêver … Merci Jean Mi pour ce bonheur !
  • JMJ 👌🏾

    5
    By Yanshinji
    JAi tte sa discography donc je vais pas louper ceci ca cest sur !!!!
  • Franchement mauvais

    1
    By Juanmaster
    A part le premier morceau, le reste de l'album n'est que de la soupe ennuyeuse. A déconseiller
  • Name-dropping

    1
    By Maurice Colonne
    Grand inventeur de musak au synthétiseur, Jean-Michel Jarre, à l'image de Cerrone, court depuis la fin des années 90 après une crédibilité de mentor auprès d’une génération de musiciens électroniques qui ne s'est jamais réclamé de son héritage supposé. La présence de 3D, Laurie Anderson ou John Carpenter dans cette ringardise est assez consternante et ne contribue pas faire de lui un musicien culte de la scène dont il se réclame, 20 ans après.
  • JMJ le retour

    4
    By Ludoep
    Ok, on est plus dans les années 70, alors oui, la musique de JMJ change, pour ceux qui n'aime pas ... C'est pas grave, ressortez vos vinyles du placard et faites vous plaisir . Moi j'aime les artistes qui prennent des risques et qui se renouvellent pour plaire à la nouvelle génération . JMJ est de ceux là, et c'est tant mieux ! Et oui sur cet album, on sent bien la patte du maitre sur certains morceaux, et oui pas sur tous puisqu'il est en partenariat avec d'autres grands artistes ... qui viennent donc aussi mettre leur touche à de bons marceaux . Allez JMJ, vivement la suite !
  • Enfin! Magnifique !

    5
    By XavierTr
    Très belle cohérence des morceaux qui s'enchaînent à merveille. Un délice musical plein de surprises! On retrouve le style Jarre avec une pointe de modernité. Le morceau Timemachine semble emprunter des sonorités et rythmes qui ont marqués l'œuvre de JMJ, du pur plaisir! Vivement Electronica 2 au printemps 2016
  • Très bon.

    5
    By Binouz62
    Fan depuis tout petit, je me passais en boucle son concert à Barcelone du début des années 90. J’ai fait un petit détour également sur les albums Zoolookology & Aero qui m’ont fait passer un bon moment tout en me laissant un peu sur ma faim. Dans ce nouvel album, on retrouve toutes les sonorités, les instruments qui ont toujours fait sa marque de fabrique, le tout subtilement mélangé avec le style reconnaissable de ces « guests ». Pas du « 100% JMJ » sur ces titres donc mais plutôt un 50-50 très appréciable qui permet à JMJ de revenir sur le devant de la scène sans pour autant trop s’exposer. Mais ces collaborations font leurs "petit effet" (je trouve la collaboration avec John Carpenter géniale) et m’ont fait découvrir des artistes qui m’étaient inconnus (Little Boots notamment). J’attends Electronica 2 pour voir où mèneront les autres collaborations, et j’attend surtout l’album qui suivra pour voir comment à évolué le style musical personnel de l’artiste. A suivre...
  • Très agréablement surpris

    5
    By Jacquemart81
    Suivant Jean-Michel Jarre depuis les "Rendez-vous", j'avais été un peu déçu du rendu des concerts en intérieur ou d'albums plus récents. Cet album me surprend très agréablement. Je le découvre tout en rédigeant cet avis.
  • Portrait de famille(s)

    5
    By Le schtroumpf 70's
    Le temps n'a pas de prise sur Jean-Michel Jarre, tous ceux qui l'ont rencontré témoignent de sa curiosité insatiable à 67 ans. Cet "Electronica" prouve qu'il a su trouver dans la scène électronique actuelle des univers dandy (Gesaffelstein, Little Boots, Air), exalté (M83, Armin) ou paranoïaque (3D) qui renversent l'image assez lisse des mélodies analogiques qui ont construit ses succès des premiers albums pour un univers beaucoup plus pointilliste. Cet album est beaucoup plus texturé que Téo et Téa (voir les 90 pistes de "Close your eyes"), hyper varié et parfois déroutant (l'hyper mélancolie de Moby prend plusieurs écoutes à apprécier) L'apport de noms établis de l'électronique comme Vince Clarke, John Carpenter ou Tangerine Dream finissent d'établir cet album comme une déclaration d'amour de Jarre aux amoureux des machines. Portrait de famille avec 60 ans de musiques électroniques, couplé avec la voix de Laurie Anderson et le piano de Lang Lang pour nous rappeler que nous sommes de chair et pas prisonnier d'un monde de pixels. Le continus mix est un must qui rappelle les albums à thème de ses débuts.

Videos from this artist